Développement personnel

5 clefs pour se détacher du regard des autres

Le regard des autres, ce que pensent les autres de nous nous perturbe, nous bloque même parfois, nous fait hésiter. Nous nous demandons très souvent ce que vont penser les autres si on fait ci ou ça, si on s’habille ainsi ou comme cela. Aussi, nous ne vivons pas pleinement notre vie comme nous l’entendons puisque nous sommes sans cesse à la recherche de l’approbation des autres, de leurs reconnaissances.

Bien sûr nous sommes des êtres humains, nous avons besoin des autres, de nos échanges, de nous enrichir humainement au contact d’autrui. Mais devons-nous dépendre des autres dans les moindres décisions de notre vie ? Je ne pense pas, et vous le savez aussi.

Mais comment se libérer du regard des autres ? J’y travaille encore. Toutefois, je sens qu’à aujourd’hui j’ai beaucoup moins ce besoin de reconnaissance. J’ai appris à accepter le regard des autres, à avoir plus confiance en moi et en mon propre jugement. Bien évidemment, le regard de mes proches lui m’influence encore. Je tiens compte de leurs avis mais je ne suppose plus ce qu’ils vont penser ou dire 😉

Je vous en dis plus tout de suite en vous donnant mes 5 clefs pour apprendre à se détacher du regard des autres.

1 – Se recentrer sur soi

Nous sommes la clef de voute de notre existence. Si vous n’en avez pas conscience, répétez le vous plusieurs fois par jour jusqu’à ce que votre coeur et votre cerveau acceptent cette réalité.

Mais vous connaissez-vous ? Savez-vous ce dont vous avez besoin ou envie ? Connaissez-vous vos limites ? Très souvent, non. Je le vois lors de mes échanges avec ma jolie communauté, ou lors des coachings. A plus se soucier des autres, on finit par s’oublier soi-même. Puis à vrai dire, c’est tellement plus simple de s’occuper d’autrui que de soi.

Une fois de plus, je vous le dis. Oui cela fait peur de s’occuper de soi, de s’interroger sur sa vie, sur ses envies. Pourtant c’est indispensable à votre bien être et votre épanouissement. Comment pensez-vous pouvoir être 100% heureuse et épanouie si vous ne prenez pas le temps de vous recentrez sur vous et vos besoins ?

Mission impossible, ce message s’auto-détruira dans 5 secondes…

Alors hop, prenez un peu de temps chaque jour pour vous ! Ceci devrait être une obligation et non une option.

2 – L’effet miroir

De quoi s’agit-il ? Qu’est ce que l’effet miroir et quel est son rapport avec le regard des autres ?

Réfléchissez bien, lorsque vous supposez que l’autre va penser ceci ou cela, qui le pense réellement ? Lui ou vous ? Je vais vous donner la réponse, c’est en fait vous. Ce que vous pensez du regard d’autrui, c’est en fait le reflet de vos propres pensées, de vos peurs, de vos doutes.

Aussi, je vous invite à prendre conscience de cet effet miroir. C’est une étape indispensable pour ne plus être prisonnier du regard des autres. Pour cela, j’ai un outil de développement personnel magique ! Le modèle de Brooke, dont je vous ai parlé dans l’épisode 027. Ce précieux outil d’auto-coaching va vous aider à mieux comprendre vos mécanismes et schémas de pensées. Puis petit à petit à changer vos pensées pour changer votre vision du monde puis par ricochet votre vie.

Le modèle de Brooke est très facile d’utilisation. Je vous explique tout dans l’épisode dédié et vous y trouvez même une matrice à télécharger gratuitement.

Mais pour en revenir à cette seconde clef pour se détacher du regard des autres, imaginez le regard de l’autre comme un miroir, le miroir de vos pensées. Cela risque de vous perturber dans un premier temps, mais cela sera vraiment révélateur du jugement que vous portez sur vous.

3 – Arrêter de supposer

Ma seconde clef ne vous convainc pas ? Alors si plutôt que de supposer ce que pense autrui, vous demandiez ce qu’il en est réellement ?

Ah là le modèle de Brooke vous parait plus sympathique … Nous supposons beaucoup, trop et nous laissons emporter trop souvent par notre imagination, notre manque de confiance en soi et notre besoin de reconnaissance. Arrive alors une spirale infernale qui nous enferme dans une boucle de dévalorisation et d’autocritique. Pensez-vous que cela soit sain ? Pas vraiment n’est ce pas ?

Donc quand votre petite voix intérieure vous murmure que votre voisin pense cela de vous, que votre collègue va se dire ceci ou cela, demandez lui gentiment de se taire ou de demander à voix haute à votre collègue ce qu’il en est réellement. Ainsi plus de doute, et vous pourriez être très surprise des réponses.

C’est un exercice que j’aime faire lors de mes accompagnements comme avec les CréActrices. Interrogez les autres sur soi, sur nos qualités. C’est hyper challengeant mais le résultat est juste incroyable. Alors songez-y la prochaine fois que vous supposerez. D’ailleurs, nous avons là un des 4 accords toltèques. Cela me fait penser qu’il serait plus que temps que je vous rédige un article sur ce thème, mais là n’est pas le sujet du jour.

Bien évidemment parfois, nous ne faisons pas que supposer. Les paroles de l’autre sont blessantes voir même humiliantes. S’éloigner alors des personnes toxiques devient vital.

4 – S’inspirer

Lorsque l’estime de soi est faible nous avons la fâcheuse tendance à nous comparer. Or, sur quoi ce base cette comparaison ? Bien souvent sur des apparences, ce que nous disent nos amis ou plutôt ce qu’ils veulent bien nous dire et nous laisser percevoir. Car au final, nous ne voyons des autres que ce qu’ils souhaitent laisser voir. Idem pour vous ! Montrez-vous toutes vos failles et vos faiblesses à vos proches ? Aux inconnus ? Je ne pense pas …

Dans ce cas, pourquoi les autres feraient différemment. Bien sûr il y a des exceptions, et heureusement ! Cependant la grande majorité des humains, se cache et ne se dévoile que très rarement par peur du jugement, par protection de son cocon …

Par contre, s’inspirer, voilà un moteur de l’estime et de la confiance en soi bien trop ignoré. Prenez exemple d’une personne qui vous donne de l’énergie, vous apporte un élan, de l’espoir. Qu’est ce qui vous plait en elle ? Quelles sont les valeurs que vous percevez de cette personne ? Cela devrait faire écho aux vôtres. Comment passer à l’action grâce à cette belle énergie ? Qu’auriez-vous envie de faire, de mettre en place en écoutant cette personne, en la voyant ? Et avancez un petit pas après l’autre dans cette direction. Le changement pourrait ne pas être loin.

5 – Apprendre à se valoriser

Malheureusement, peu le feront pour vous ! Alors oui apprenez à vous valoriser, à percevoir de vous tout ce que vous avez de positif autant à l’intérieur qu’à l’extérieur. L’un ne va pas sans l’autre.

Faites le focus par exemple sur des parties de votre corps que vous aimez, appréciez afin de mettre dans l’ombre celles qui ne vous plaisent pas. Pour ma part, j’ai tendance à mettre en avant mon regard ou mon décolleté mais pas trop non plus ! Par contre, je vais cacher mon ventre et mon dos. Ainsi, face aux autres, face caméra je me sens mieux, plus sûre de moi.

Idem avec ma personnalité. J’ai bien sûr mes parts d’ombre, mon sale caractère mais croyez-vous que c’est cette partie là de moi que je mets le plus en avant ?? Bien sûr que non. J’ai appris à illuminer les bons côtés de ma personne : bienveillance, écoute, gentillesse …

Donc vous qui me lisez, réfléchissez quelques minutes à votre part de lumière. Vos forces, vos talents, vos compétences sont à mettre en avant, au coeur de votre quotidien personnel ou professionnel. Enfin, pour cela j’en reviens à la clef n°1 qu’est la connaissance de soi. La base !

6 – Prendre soin de soi

Je vous avais indiqué 5 mais en cours de route j’ai eu envie de vous partager une 6ème clef pour se libérer du regard des autres. Prendre soin est le premier pas vers l’amour de soi. Un amour de soi inconditionnel est le bouclier le plus indestructible contre le regard des autres.

Si vous vous aimez sans aucune condition, quelle portée pourrait avoir le regard d’autrui sur vous ? S’accepter, s’aimer c’est se libérer de l’influence du regard de l’autre, c’est apprendre à vivre sa vie pour soi et non pour les autres. Ignorer le jugement des autres ne signifie pas ne pas avoir besoin de reconnaissance mais ne plus en dépendre. Une belle nuance.

Alors oui c’est plus qu’important de prendre du temps pour soi, avec soi, face à soi. De s’autoriser à être sans faire, d’accepter le vide, de ne plus être dans le faire, faire et faire mais d’être simplement. Cela peut être un moment de journaling, une balade en forêt, suivre une masterclass ou une formation. Mais cela peut aussi être rien, ne rien faire si ce n’est observer la nature, les étoiles … Juste être dans l’instant présent et le savourer.

Si je reprends dans l’ordre ces 6 clefs pour se détacher du regard des autres :

  • se recentrer sur soi, se connaître et comprendre ses besoins et limites
  • prendre conscience de l’effet miroir et de notre propre jugement ainsi que de nos peurs
  • arrêter de supposer et s’éloigner des personnes vraiment toxiques
  • s’inspirer plutôt que se comparer
  • apprendre à valoriser ses atouts
  • prendre du temps pour soi ce qui est lié à la première clef se recentrer sur soi et se reconnecter à qui l’on est et ce dont on a besoin et envie.

En énumérant ces clefs, je me demande celle qui vous parlera le plus ? Et quelle est celle qui de prime abord vous challenge ? Attention, les apparences sont parfois trompeuses. Il n’y a qu’en passant à l’action que vous saurez ce qu’il en est réellement.

Surtout, n’oubliez pas, le regard des autres n’est que le regard des autres. A aucun moment il ne vous définie. Vous êtes une belle personne et votre plus bel obstacle au 100% bonheur, c’est VOUS. Alors là maintenant que décidez vous ?

Pour découvrir les étapes pour enfin vous sentir alignée, épanouie dans tous les domaines de votre vie, je vous propose une formation gratuite. Pour la recevoir, il vous suffit de vous inscrire ICI. 4 mails, 4 vidéos, des questions impactantes, des outils, des clefs de compréhension pour avancer à votre rythme vers votre cohérence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.