Développement personnel

9 Erreurs à Éviter pour une Habitude qui Dure

Quelles erreurs devez-vous éviter pour implémenter une habitude qui dure ? Vous avez sûrement, à un moment ou un autre, souhaitez adopter un nouveau rituel sur le long terme. Peut-être aviez-vous envie de perdre du poids, de mieux manger, de vous remettre au sport, d’évacuer le stress de votre vie, etc. ? Vous étiez à fond les premiers jours. Puis un petit écart s’est produit. Pas grave me direz-vous. Un second survient, puis progressivement, vous revoilà à zéro. Votre mauvais réflexe est de retour. Ou pire encore, le changement convoité ne s’est pas produit. Que s’est-il passé ? Pourquoi n’arrivez-vous pas à conserver une routine durablement ? Dans le nouvel épisode du podcast « Le bonheur me va si bien », découvrez les 9 faux pas qui vous empêchent d’avancer. Ainsi, vous allez prendre conscience de vos erreurs et évoluer vers une vie meilleure.

1 — Miser uniquement sur la motivation

Votre motivation est toute fraîche. Cette idée, de vous mettre à la méditation est vraiment excellente. Vous êtes persuadée que cela va transformer votre vie et qu’en un rien de temps, votre quotidien ne sera que zénitude. Effectivement, les premiers jours, tout est rose.

Mais le résultat se fait attendre. Vos sautes d’humeur sont encore fréquentes, et rien de significatif ne se profile à l’horizon. En ne comptant que sur votre envie de réussir, vous allez droit dans le mur. Vous en demandez trop à votre esprit, et votre motivation va s’essouffler. Toute votre belle énergie va retomber comme un soufflé. Vous perdrez confiance et vous ne recommencerez pas l’expérience. La motivation, c’est bien, mais ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier.

2 — Vouloir tout en même temps

Cette idée de méditation vous plaît beaucoup, mais vous vous dites que vous pourriez faire davantage pour plus d’efficacité. Par exemple, pourquoi ne pas y associer le yoga ? Et puis 20 minutes, c’est bien, mais vous pourriez facilement faire 1 heure de cours par jour. Vous êtes tellement engagée dans votre idée de métamorphoser votre vie, que vous voulez tout commencer en même temps. Si vous menez tout simultanément, vous risquez de vous éparpiller. Votre projet est voué à l’échec.

Une habitude qui dure se façonne dans le temps. Elle s’implémente progressivement. Pour tenir sur un rituel sur le long terme, il est préférable de vous concentrer sur une seule chose à la fois. Restez focalisée sur la méditation, et oubliez le yoga dans un premier temps. Quand vous en aurez fait un automatisme, alors seulement, vous pourrez envisager d’ajouter des asanas à votre routine.

3 — Expérimenter en flux tendu

Ce rituel de méditation a du mal à trouver sa place dans votre quotidien. Certains jours, vous êtes boostée et vous vous accordez ce moment au saut du lit. D’autres fois, vous y pensez juste avant de vous coucher, mais bien souvent cette bonne intention passe à la trappe. Résultats ? Vous vous blâmez. Une fois vous avez même collé un post-it sur le frigo pour y penser, mais rapidement ce rappel est devenu invisible parmi la masse d’informations que vous devez traiter. 

Pour mettre en place efficacement une nouvelle habitude qui dure, dégainez votre Bullet Journal, votre agenda, ou tout autre support à votre convenance. Prenez un instant pour décider quel moment de votre journée est le plus bénéfique pour instaurer cette routine. Une fois cette décision prise, notez-là dans votre carnet. Votre charge mentale s’en trouvera allégée et vous serez moins encline à oublier ce moment de détente.

4 — Exiger la perfection est néfaste à une habitude qui dure

Dans la vie, vous êtes exigeante avec vous-même. Tout doit être parfait. Et ce rituel méditatif ne doit pas déroger à la règle. Vous avez lu que pratiquer 38 minutes 50 secondes, le matin, était idéal. Alors vous méditerez 38 minutes 50 à votre réveil, et c’est tout ! Peu importe si cela ne cadre pas du tout avec vos envies ni votre rythme habituel.

En vous créant cette contrainte supplémentaire, vous vous provoquez un stress inutile, car vous ne vous respectez pas. Cela ne contribue pas au rituel que vous voulez adopter, bien au contraire. Vous risquez de vous lasser rapidement, voire de vous en dégoûter. Votre manière d’appréhender cette nouvelle activité n’est pas faite pour vous motiver ni vous soutenir.

Toute nouvelle habitude dans votre vie doit s’imbriquer naturellement dans votre quotidien. Un peu comme une pièce de Lego dans une construction. Ce n’est pas à vous de vous accoutumer, mais à la routine de se modeler en fonction de vos besoins. Ainsi, vous devez avant tout vous écouter en adaptant au maximum vos séances de méditation à vos contraintes préexistantes. Mais également à vos envies. Si ce moment d’immersion intérieure vous aide à être plus détendue avec vos enfants au retour de l’école, alors n’hésitez pas. Ajustez votre rituel au moment le plus opportun pour vous.

5 — Viser trop haut

Vous savez que la méditation est une routine bénéfique pour lutter contre votre stress. Vous vous voyez déjà atteindre un état de conscience cosmique grâce à votre séance journalière d’une heure. La répétition est essentielle, mais ne croyez-vous pas que votre ambition est un peu élevée pour débuter ? L’enthousiasme est essentiel pour instaurer un nouvel objectif. Mais si vous voulez vraiment l’atteindre, faites un pas après l’autre, car vous ne vous transformerez pas en maître zen du jour au lendemain.

En instaurant une habitude progressivement, elle sera plus facile à acquérir. Ainsi, décider de faire 5 minutes de méditation par jour est un objectif tout à fait accessible. Dans un premier temps, vous pourrez facilement implémenter ce temps de pause sans aucun effort apparent de votre part. 

Pourquoi ce tout petit pas ? Son intérêt est de déclencher le mécanisme de l’habitude. Il vous prouve que vous passez à l’action. Mais rassurez-vous votre rituel va grandir avec le temps. Donc commencez par découvrir le premier petit pas que vous pouvez faire pour vous mettre en mouvement.

6 — Être imprécis

Vous n’êtes pas un taureau, alors ne foncez pas tête baissée. Vous ne devez pas vous forcer à mettre en place votre séance de méditation quotidienne. Témoignez-vous de l’empathie. Comment ? En établissant un objectif précis de ce que vous souhaitez réaliser.

Vous avez sûrement entendu parler d’objectifs SMART ? C’est un acronyme qui vous permet de détailler précisément ce que vous voulez accomplir. Ainsi, pour méditer, vous devez définir 5 critères à votre habitude :

  • S pour simple : je veux méditer.
  • M pour mesurable : je veux méditer 20 minutes.
  • A pour ambitieux : je veux méditer 20 minutes par jour.
  • R pour réalisable : j’ai largement ce temps-là de disponible dans une journée.
  • T pour temporel : je veux méditer 20 minutes par jour d’ici le 1er septembre.

Votre nouvel objectif a été passé au crible de la méthode SMART. Ainsi, lorsque cet apprentissage sera définitivement implémenté, vous aurez atteint le résultat que vous vous êtes fixé.

Pour aller plus loin, idée de lecture : l’acronyme SMART, une méthode infaillible pour définir ses objectifs

7 — Sauter dans le vide

Votre routine semble en bonne voie, mais vous devez régulièrement vous donner des coups de pied aux fesses pour agir. Votre volonté est là, mais c’est encore laborieux. Et c’est tout à fait normal. Lorsque vous faites de l’escalade, vous vous équipez d’un harnais, d’un casque, de chaussures adéquates, de vêtements adaptés, etc. Pour une habitude qui dure, c’est la même chose. Sans aucun soutien, vous n’irez pas loin. Vous devez transformer votre mécanisme de réflexion en automatisme. Pour cela, vous devez envelopper votre rituel de signaux déclencheurs qui vous rendent la tâche plus facilement actionnable. Par exemple, en l’associant avec une autre habitude.

Ainsi, le soir, après avoir brossé vos dents, vous allez vous coucher. Vous allumez une bougie pour créer une ambiance apaisante. Cela vous met dans de bonnes conditions pour méditer. Votre casque est à portée de main, pour écouter tranquillement votre méditation guidée. Votre application vous propose un programme présélectionné. Vous n’avez plus qu’à vous laisser transporter. Ces balises rendent l’implémentation de votre routine plus aisée.

8 — Ne voir que la contrainte est nuisible pour une habitude qui dure

Votre motivation est essentielle dans la mise en place d’une nouvelle habitude qui dure. Mais un élément essentiel est d’associer le plaisir à votre rituel. Ainsi, il est important de vous récompenser après avoir accompli votre séance de méditation. Cette démarche permet à votre cerveau d’associer un bénéfice à votre routine, et donc de l’installer plus durablement.

La récompense n’a pas besoin d’être exceptionnelle. Après votre séance de méditation, vous vous sentez bien. Vous pouvez vous féliciter en vous accordant un temps de lecture avec un roman feel good.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu : « Bien-être : 5 clés concrètes pour l’atteindre ».

9 — Abandonner à la moindre contrariété

Tous les matins, vous vous réveillez plus tôt pour méditer. Progressivement, les oublis se succèdent. Bientôt voilà l’habitude sortie de votre vie. Votre échec vous blesse et du coup vous abandonnez, en pensant que cette pratique n’était pas faite pour vous. Grosse erreur !

Si vous n’arrivez pas à mettre en place un rituel, ne vous découragez pas. Tout ne marche pas du premier coup. Analysez les raisons pour comprendre ce qui ne vous convient pas. Appuyez-vous sur les différents faux pas énumérés précédemment. Puis faites les adaptations nécessaires. Prenez un instant d’introspection pour réfléchir :  

  • Manquez-vous de temps ?
  • Est-ce un problème financier ?
  • Ou peut-être physique ?
  • Est-ce que cette routine vous demande trop d’énergie ?
  • Etc.

Après réflexion, vous vous dites que planifier votre séance de méditation le matin est peut-être une bêtise, car vous levez tôt n’est pas dans votre nature. Peut-être que la déplacer au soir vous conviendrait mieux ? Cependant, ces tâtonnements sont un bon signe. Cela signifie que vous vous accrochez.

Un petit pas en plus

À l’énoncé de cette liste, peut-être avez-vous levé les sourcils. En tout cas, je suis sûre que cela vous a fait réfléchir. Je récapitule les 9 erreurs à éviter pour instaurer une habitude qui dure :

  1. soyez motivée, mais pas seulement ;
  2. fixez-vous un objectif à la fois ;
  3. notez ce rendez-vous dans votre carnet ;
  4. adaptez le rituel à votre quotidien ;
  5. faites un petit pas après l’autre ;
  6. planifiez une routine SMART ;
  7. installez des signaux déclencheurs ;
  8. récompensez-vous ;
  9. analysez votre habitude et ajustez-là.

Cette liste de faux pas va vous orienter, et vous permettre d’avancer sereinement vers le changement. Posez-vous un instant et réfléchissez à un rituel que vous souhaitez mettre en place sur le long terme. Passez-le au crible des critères que vous venez de découvrir et lancez-vous. Je serai d’ailleurs curieuse d’avoir vos retours. Et si jamais vous n’arrivez pas à mettre le doigt sur ce qui ne fonctionne pas, n’hésitez pas à me contacter pour être guidée. Par mail audrey@macoherence.com ou sur Instagram. Je suis là pour ça. Ma mission est de vous aider à reprendre le pouvoir sur votre vie, à devenir l’actrice et leader de votre vie. Vous êtes la clef de voute de votre existence, ne l’oubliez jamais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.