Développement personnel

L’intelligence émotionnelle, un formidable avantage à exploiter

Avez-vous déjà entendu parler d’intelligence émotionnelle ? Vous vous doutez bien sûr que cela a un rapport avec les émotions. Dans ce nouvel épisode du podcast « Le bonheur me va si bien » Nathalie Boursiac va vous parler de ce sujet passionnant qui peut faire toute la différence dans votre vie. Cette coach accompagne des personnes de milieux très différents comme des entrepreneures, des sportifs de haut niveau, des artistes, etc.

Pour elle, ce focus sur l’intelligence émotionnelle est une porte d’entrée particulièrement intéressante à exploiter. L’un des outils les plus puissants du développement personnel est en vous, ce sont vos ressentis. Il suffit seulement de vous écouter un peu. Nathalie va donc vous expliquer sa vision de l’intelligence émotionnelle et ce que cela peut vous apporter. Elle va également vous parler des 5 compétences inhérentes, présentes dans votre quotidien sans même que vous vous en rendiez compte. Et si grâce à cette discussion, vous prenez juste conscience de l’importance de vos émotions, vous aurez fait un grand pas. Alors, prête à cheminer vers une meilleure connaissance de vous-même ?

Quelques précisions sur l’intelligence émotionnelle

Même si elles vous sont propres, les émotions sont universelles. Chaque personne les ressent d’une manière différente. Pourtant, ce sont les mêmes, présentes dans le monde entier, dans toutes les cultures, etc. Le pouvoir des émotions est énorme. C’est une clé importante de votre développement personnel, qui va vous permettre de mieux vous connaître. Nathalie, qui était présente aux rencontres 4 « Femmes épanouies », vous explique tout.

L’intelligence émotionnelle, c’est vous servir de vos émotions comme levier, comme ressource pour créer des relations de qualité avec les autres, mais aussi avec soi-même. Par exemple, commencer par un travail sur la gestion du stress va peut-être vous conduire à prendre conscience de vous-même afin de nourrir votre estime personnelle. Dans d’autres cas, manager une équipe va vous permettre de développer certaines compétences relationnelles qui vont vous amener à vous questionner sur vous-même. La société actuelle pousse tellement les gens à mettre leurs ressentis de côté ou à en avoir peur à travers des expressions comme « gestion des émotions ». Pourtant, c’est avant tout une façon de vous connecter à vous-même.

Les bénéfices d’écouter ses émotions

L’importance d’écouter ses émotions

Nathalie a pris conscience du pouvoir des émotions lorsqu’elle travaillait en milieu carcéral. À cette époque, elle a observé des points communs parmi le parcours de vie — souvent chaotique — de ces personnes. Beaucoup d’entre elles avaient une estime personnelle défaillante et une gestion des émotions difficile. Car devoir gérer en permanence sa frustration et sa violence, ne permet pas de les évacuer. Du coup, les sentiments sont d’abord étouffés avant de s’amplifier.

Nathalie observait donc davantage de violence, de frustration voire d’addiction chez ces personnes. Il y avait toujours ce point de départ au niveau du monde émotionnel. En faisant un pas de côté, elle a commencé à observer sa propre vie ainsi que celle de son entourage. Et, de découverte en apprentissage, ce monde émotionnel incroyable est devenu le cœur de sa pratique.

« Les émotions sont partout. Elles sont les piliers du fonctionnement humain. »

Des émotions agréables…

Il est essentiel de comprendre pourquoi vos émotions existent. Elles ne sont pas là pour vous mettre des bâtons dans les roues et vous faire sortir de vos gonds. Les émotions ont un rôle. Elles sont là pour vous guider, c’est-à-dire qu’elles vous donnent une information pertinente sur vos besoins.

Nathalie parle d’émotions agréables et désagréables, plutôt que positives ou négatives. En effet, ces termes laissent penser qu’il y en a de bonnes et des mauvaises. Pas du tout. Il est important de ne pas hiérarchiser vos émotions.

Certaines de vos compétences émotionnelles sont plus développées que d’autres. Donc, vous allez devoir vous appuyer sur vos ressources afin d’évoluer. Rester cantonnée dans une vision binaire — positif versus négatif — est très contraignante. Surtout que dans la société actuelle, il faut rentrer dans un moule. Or, toutes les dimensions de votre personnalité sont intéressantes. Il suffit juste d’amener de la nuance dans vos ressentis et vos perceptions.

Bien vous connaître vous permet de déterminer sur quelle qualité vous appuyer pour avancer. Les émotions vous donnent une clé de compréhension essentielle sur vous-même. Elles ont toutes un message à faire passer, qu’il soit plaisant ou pas. Ainsi, lorsque vos besoins sont comblés, vous ressentez généralement des émotions agréables : enthousiasme, joie, gratitude, etc.

Ou désagréables

Au contraire, lorsque vous éprouvez des émotions désagréables, c’est que vos besoins ou vos valeurs ne sont pas satisfaits :

  • le sentiment de frustration,
  • la colère qui est souvent liée aux limites du respect,
  • la tristesse qui est la plupart du temps associée à une perte de lien. Pour la contrebalancer, ne restez pas isolée dans votre coquille. Il vous suffit de vous connecter à l’autre, à vous-même, à la nature, etc.

Maintenant, quand vous ressentirez une émotion, vous ne la considérerez plus comme une petite sensation gênante, mais comme une véritable indication, fiable et précise, de votre équilibre du moment. Votre bien-être personnel est précaire. Grâce à vos émotions, vous savez où vous en êtes et quelle direction prendre.

Conseils pour apprivoiser ses émotions et les utiliser comme levier

Nommer l’émotion

En premier lieu, il est intéressant de reconnaître vos émotions, de les écouter résonner en vous et de les nommer avec subtilité.

Pratiquer l’écoute corporelle

En prenant le temps de ressentir vos émotions, essayez d’y associer une sensation physique. Chacun interprète son ressenti à sa façon. Observez ce qui se passe en vous. Par exemple, lorsque vous êtes joyeuse, vous sautez dans tous les sens ou alors vous parlez très vite. Pour d’autres personnes, cela peut être quelque chose de plus contenu. Chacun a sa propre manière d’exprimer sa joie. De même pour la colère, vous avez peut-être la larme facile, ou vous avez les mâchoires qui se contractent, des maux de tête, etc.

Identifier le besoin

Savoir que telle émotion provoque telle sensation physique vous donne une indication et une longueur d’avance qu’il est bon d’exploiter. Au lieu d’attendre d’être au bout du processus et parfois de vous laisser dépasser, essayez de reconnaître le besoin qui se cache derrière. Rien que d’identifier les sensations et de nommer l’émotion associée peut vous permet de traverser cet état émotionnel sans rester engluée dedans.

C’est souvent le problème. Vous avez des émotions que vous bloquez, que vous niez, et qui se cristallisent dans votre corps. Alors des tensions — musculaires ou autres — se créent. À long terme, cela peut même évoluer en maladie, dépression, burn-out, etc. Si une émotion n’est pas entendue, elle va se manifester d’une autre manière, la plupart du temps sur le plan physique.

Idée d’article à lire : « 5 étapes pour comprendre ses émotions »

Les 5 compétences de l’intelligence émotionnelle

De nouvelles perpectives

Les émotions prennent racine dans le corps. Ce mécanisme subtil n’est pas le fruit du hasard. Elles viennent vraiment s’ancrer dans les choses que vous vivez et vous renseignent avec beaucoup de précision. C’est votre meilleur outil de travail sur vous-même.

Ce qui est intéressant dans le mot « compétence », c’est que cela n’implique pas quelque chose d’inné. Du coup, chacun peut progresser. Ainsi, vous pouvez décider d’acquérir l’une de ces aptitudes, ce qui est très motivant. Ce n’est pas une situation dans laquelle vous êtes figée, car vous pouvez apprendre à tout moment. L’être humain est fait pour évoluer, avec son contexte, ses interactions, etc. À chaque moment, vous pouvez développer vos compétences émotionnelles.

Une autre relation au monde

Ces compétences vous ouvrent des perspectives un peu différentes. Cette intelligence ne se limite pas à la compréhension du monde des émotions. Cela va plus loin. Elle englobe également :

  • La conscience de soi qui inclut l’estime et la confiance en soi. Vous vous connectez au sens de votre vie : votre pourquoi, votre mission de vie
  • Une communication de meilleure qualité qui comprend tout ce qui touche aux relations humaines, à l’empathie, etc. En prenant soin de votre propre monde émotionnel, vous avez beaucoup plus de facilité à comprendre celui de l’autre. Vous n’êtes plus dans la confrontation ni dans le jugement, mais dans l’acceptation de l’autre tel qu’il est. C’est important de se connecter à soi pour se reconnecter aux autres.
  • La régulation du stress : il est parfois possible de confondre émotion et stress. Il faut trouver un équilibre entre les deux pour créer quelque chose de stable, pour vous créer une sécurité intérieure.
  • Le renforcement du processus décisionnel, c’est-à-dire comment en situation d’urgence, vous allez pouvoir prendre les décisions adéquates.
  • Enfin, l’expression des émotions, cette compétence qui est en lien avec les deux premières. Prenez conscience de votre façon de les exprimer. Du coup, cela vous amène aux relations avec les autres ; puis à la régulation du stress et au processus décisionnel. Toutes ces compétences sont interconnectées, et agissent les unes sur les autres.

L’intelligence émotionnelle est une formidable porte d’entrée pour le développement et la connaissance de soi. En fonction de votre environnement, de vos expériences, vous allez ouvrir de nouvelles voies. Mais ce qui est important, c’est que tout est connecté. Peu importe la porte de départ, vous allez pouvoir rebondir et trouver ce dont vous avez réellement besoin. Merci beaucoup Nathalie pour toutes ces pépites.

Une discussion instructive

Alors qu’avez-vous pensé de cette interview sur l’intelligence émotionnelle ? Les émotions ont un grand pouvoir. Vous pouvez tout à fait vous concentrer dessus de manière générale, ou sur un domaine plus spécifique. Alors prenez soin de vos émotions. Considérez-les comme des partenaires et non comme des petites choses à reléguer dans un coin. Et surtout prenez appui dessus pour vous guider dans votre cheminement et être en harmonie dans tous les domaines de votre quotidien.

Vous avez le droit aujourd’hui de vous dire que vous avez tout ce qu’il vous faut pour être heureuse, mais d’avoir envie de plus. Voyez la vie un peu plus comme un jeu sans trop porter de jugement critique envers vous. Cela ne vous empêche pas d’être exigeante et d’avoir envie d’évoluer. Prenez conscience que pour toutes les questions que vous vous posez, la réponse est en vous. Vous êtes la clé de votre bonheur.

Conseil de lecture pour aller plus loin : « Comment s’autoriser à rêver en grand ? »

Si vous avez envie de travailler sur vos émotions, d’atteindre le bonheur, vous avez le droit d’avoir plus. Réservez votre session découverte gratuite pour voir ce qu’il est possible de faire ensemble, soit via l’accompagnement CréActrice sur 6 mois, soit à travers Le cercle des Pépites en accompagnement mensuel. Si vous n’avez pas envie de faire le chemin seule, venez échanger en toute convivialité et bienveillance. À très bientôt.

2 thoughts on “L’intelligence émotionnelle, un formidable avantage à exploiter

  1. Merci pour votre article. C’était très intéressant! J’entend souvent parler de l’intelligence émotionnelle ces derniers temps, mais j’étais confuse. Votre article m’a permis de avoir plus d’informations précises par rapport au sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.