Développement personnel

7 Conseils Pour Prendre une Bonne Décision

Est-il déjà arrivé que devant une décision à prendre, vous soyez totalement hésitante, voire incertaine ? Cette alternative implique souvent beaucoup de choses, visibles et invisibles. Cela peut représenter une situation très inconfortable où vous êtes mise au pied du mur. Vous devez alors soit vous choisir, soit vous laisser étouffer par vos à priori ou ceux des autres. Tout au long de la journée, vous êtes amenée à faire des choix, petits ou grands, peu importe. Cela peut être épuisant, quand on manque de confiance en soi, de devoir se prononcer sur le moindre détail. Et surtout comment savoir si vous allez prendre une bonne décision ? Dans ce nouvel épisode du podcast « Le bonheur me va si bien », vous allez découvrir des pistes pour vous aider dans cette démarche. Pour vous enlever une épine du pied : le choix parfait n’existe pas. Chaque solution a ses propres avantages et inconvénients.

1 — Connaître ses valeurs

Une décision n’est ni bonne ni mauvaise. Elle est seulement adoptée à un instant précis avec le contexte, l’émotion, les moyens du moment, etc. C’est difficile, mais vous faites au mieux et c’est déjà très bien. 

Différentes stratégies existent pour rendre vos choix plus aisés, notamment en apprenant à vous connaître. Ainsi, en tenant compte de vos valeurs personnelles, vous simplifiez le problème, car vous avez une idée plus claire de la direction à prendre. Vous savez ce qui vous correspond le plus, mais également ce qui n’est pas fait pour vous. 

Vos valeurs se sont développées au fil de vos expériences, de votre éducation, de votre histoire. Ce sont ces croyances profondes, ces règles qui vous caractérisent et que vous suivez presque inconsciemment. Connaître vos valeurs personnelles, c’est vous comprendre vous.

Cela vous permet d’aller vers une vie qui vous convient à 100 %. Au contraire, ne pas respecter vos valeurs peut vous placer dans une situation interne conflictuelle. 
La boussole intérieure représente un outil qui peut vous aider à vous poser les questions adéquates. Elle se compose de 5 éléments qui vont vous guider dans la bonne direction en toute sérénité.

2 — Se connecter à ses émotions

Vous devez tenir compte de vos émotions. N’en ayez pas peur. Elles sont votre guide pour prendre une bonne décision. Elles éclairent votre chemin. Si vous les négligez, vous serez dans le noir et l’inconfort, car vous ne serez pas alignée avec vous-même. Il faut savoir que les émotions sont du genre déterminé. Si vous les ignorez, au lieu de vous laisser en paix, elles se manifesteront davantage, jusqu’à ce que vous soyez obligée de les regarder.

Vous êtes un être sensible. Ces dernières sont vos balises afin de vous signaler lorsque cela ne va pas — ou, au contraire, que tout va bien — et que votre bien-être n’est pas respecté. Le conflit interne qui se crée en vous est une cause de grand stress. Vos émotions sont donc un excellent indicateur, alors écoutez-vous. Plus vous serez alignée, plus vos décisions seront faciles, presque évidentes. 

Souvenez-vous du modèle de Brooke, qui est un outil d’analyse intéressant. La situation est neutre, vous êtes libre de l’interpréter comme bon vous semble. De même lors d’un choix, c’est vous qui y associez de l’affect en fonction de votre expérience de vie. Vous connecter à vos émotions vous permet de savoir vers quelle option va votre préférence.

Pour aller plus loin, voici une idée de lecture intéressante : « Le modèle de Brooke : changer ses pensées pour changer sa vie »

3 — Se recentrer sur soi et ses propres besoins

Rester focus

Chaque jour, vous devez prendre de multiples décisions. Cela va du choix de votre tenue au parfum de votre dessert, en passant par le recrutement d’un nouveau prestataire, etc. Ce n’est pas toujours facile de choisir, surtout si les conséquences sur votre vie sont importantes (Appartement ou maison ? Ville ou campagne ? Pierre ou Gaston ?). Si déjà les choix anodins du quotidien vous posent problème, qu’en sera-t-il pour les plus capitaux ?

Focalisez-vous sur vos besoins fondamentaux pour prendre une bonne décision. Ils sont essentiels à votre bien-être, à l’inverse d’une envie qui ne représente qu’un désir passager. Lors d’un choix, faire la différence entre ces deux nuances est un premier pas pour trancher. Petite astuce, si vous avez une hésitation, écrivez. Listez le pour et le contre de chacune des options qui s’offrent à vous, cela vous permettra d’éclaircir un peu la situation.  

Pour aller plus loin, voici une idée de lecture intéressante : « Se libérer du regard des autres »

Se détacher de l’influence des autres

Pour prendre une bonne décision, vous devez vous choisir vous. Si vous ménagez tout le temps les susceptibilités de chacun, vous allez vous épuiser et vous oublier. Les résolutions deviendront de plus en plus difficiles, car vous vous éloignerez irrémédiablement de votre authenticité. Jusqu’à ce que votre masque craque et se fissure. Même si cela part d’une intention charitable, c’est une forme de manipulation, de mensonge envers les autres, mais surtout envers vous-même.

« L’avis des autres n’est que la vie des autres. »

Paulo Amaro

Ne tenez compte que de vous. Le regard des autres peut être paralysant, mais ce n’est qu’une vue de l’esprit. N’intégrez ni leurs peurs ni leurs doutes dans vos réflexions. Ce n’est pas nécessaire à votre besoin de reconnaissance. Et même si tout n’est pas toujours positif dans votre quotidien, au moins, il vous correspond.
Parfois, vous affirmer à travers vos choix vous permet également de découvrir votre entourage sous un nouveau jour. Vous risquez d’être surprise par l’ouverture d’esprit de vos proches. Ainsi, au lieu de rester enfermée dans cet emploi de bureau fastidieux, votre famille vous soutiendra-t-elle dans votre reconversion par exemple.

4 — Avoir confiance en soi pour prendre une bonne décision

Il est naturel d’avoir peur de se tromper, de reproduire une erreur passée ou tout simplement peur du changement. Mais personne ne sait à l’avance si une solution est pire ou meilleure. Votre incertitude est normale. Donc, faites votre choix au mieux, en fonction du contexte et des moyens du moment. Seul l’avenir vous dira si c’était le bon. Et de toute façon, rien ne vous empêche ensuite de rectifier le tir. 

N’attendez pas non plus que les autres, ou le temps agissent pour vous. Ce n’est pas la meilleure option, car ce n’est pas la vôtre. Vous êtes la personne la mieux placée pour savoir ce qu’il vous faut. 

Pour prendre une bonne décision, un facteur essentiel consiste à vous faire confiance. Une absence d’assurance entraîne souvent des doutes. Pourquoi votre choix serait-il moins bon que celui d’un autre ? Pourquoi votre jugement serait-il plus critiquable ? 

Vous souhaitez par exemple investir dans un appartement. Vous manquez probablement d’expérience. Dans ces cas-là, rien ne vous interdit de vous renseigner sur le sujet, de demander l’avis de personnes plus expertes que vous. Prenez le temps de considérer la situation sous tous les angles. La décision finale vous revient. En ayant tous les éléments en main, votre choix sera réfléchi et déterminé en toute conscience.

5 — Apprendre à suivre son intuition

Écouter cette petite voix intérieure

En vous recentrant sur vous-même, vous accédez à votre petite voix. Vous l’écoutez facilement lorsqu’il s’agit de simples décisions. Par contre, pour les choix plus importants, vous la mettez en sourdine. Votre cerveau cartésien prend alors les commandes. Mais pourquoi votre intuition serait-elle moins fiable pour les choses capitales ?

Il arrive souvent que les exigences extérieures (il faut que…) et les impératifs de la société vous obligent à certaines actions alors que votre voix intérieure vous suggère autre chose. Ainsi, en travaillant dans l’hôtellerie, votre intuition vous conseille de ralentir, car vous êtes fatiguée. Mais votre service ne se termine que dans 3 heures, donc vous continuez.

Votre intuition vous permet de savoir ce qui vous convient. Mais, l’écouter risque de vous conduire hors de votre zone de confort. Eh oui, des fois, vos résolutions peuvent être difficiles à prendre. Votre petite voix vous indique le chemin à suivre, même s’il est compliqué. 

Pour perdre du poids par exemple, ce n’est pas en restant sur votre canapé que les choses vont changer. Votre intuition vous suggère de vous bouger, même si cela demande beaucoup de volonté au départ. Pourtant, c’est la bonne décision.  En vous projetant dans le futur, vous pouvez deviner l’impact de ce choix sur votre vie. Ainsi, vous comprenez que c’est la meilleure solution pour éradiquer ces kilos en trop.

Respecter son autorité

Certaines personnes ont besoin de plus de temps pour prendre une bonne décision. En Design Humain pour être alignée, vos décisions se font en fonction de votre autorité. Il existe plusieurs autorités :

  • sacrale, 
  • du cœur, 
  • du soi,
  • splénique,
  • émotionnelle.

Ainsi, pour faire un choix, certains auront peut-être besoin d’exprimer à voix haute leurs idées, d’autres vont être dans l’intuition, ou encore scanner leurs émotions pour se décider. Par exemple, les réflecteurs apprendront qu’il est conseillé d’attendre au préalable un cycle entier de lune avant.

6 — Avoir une vision claire

Certains choix sont plus difficiles à faire que d’autres. C’est pour ça qu’il est important d’avoir une vision claire. Vous devez savoir où vous voulez aller. Si vous ne réfléchissez pas à la direction de votre vie, vous risquez de tourner en rond, de changer 1000 fois d’idées, etc. 

Avoir cette vision simplifie grandement vos résolutions. Il n’est jamais trop tard pour déterminer votre projet de vie. Après cette introspection, il vous sera plus facile de prendre une bonne décision, puisqu’il vous suffira de regarder en direction de votre objectif pour avancer. 

Avoir une vue d’ensemble de votre vie vous permet de garder vos rêves à l’œil. Vous avez le droit de changer d’avis, mais cela vous offre une direction à suivre. Poser cette intention vous indique également ce que vous ne voulez pas pour vous. Cette constatation vous donne l’occasion d’y voir plus clair.

7 — Lâcher-prise

Parfois, pour prendre une bonne décision, il est nécessaire de savoir lâcher prise. Attention, cela ne signifie pas que vous baissez les bras. Vous n’abandonnez rien du tout. C’est juste que les éléments sont contre vous, et peut-être que vous devez y voir un signe. Posez-vous la question : « Quel mauvais choix pourriez-vous faire ? Que se passerait-il alors ? ».

De temps en temps, il est important de lâcher prise sur certaines exigences pour se rendre compte de la réalité des choses. Lorsque vous prenez une décision, vous devez comprendre qu’en fait, vous en faites deux. Il y a ce que vous choisissez, mais également ce que vous ne faites pas.

Cette attitude vous autorise à prendre du recul face au choix que vous devez faire, mais aussi à la pression que vous vous mettez. Cela va vous permettre de saisir la pleine mesure de la situation et de l’analyser en toute conscience. Une autre question captivante serait la suivante : « Si, en prenant cette décision, vous n’aviez pas peur d’échouer ni peur du résultat, que feriez-vous réellement ? ».

Petite nuance intéressante, vous pouvez lâcher-prise sur un aspect de votre choix, par exemple le facteur temps. Au lieu de vous décider avant de partir en vacances, c’est-à-dire de vous laisser 2 jours de réflexion, vous donnerez votre avis en revenant. Le fait de relâcher un peu de pression va vous permettre de déstresser, et de prendre du recul. Ainsi, vous pourrez prendre une bonne décision en pleine possession de vos moyens.

Un petit pas de plus

Ces conseils vous permettent d’éclaircir les choses. Lorsque vous prenez une décision, il est essentiel que vous vous fassiez confiance. Alors, vous effectuerez forcément un choix dans lequel vous vous respectez, sans être influencée par le regard des autres. 

Vous devez arrêter de croire que faire un choix vous ferme la porte vers les autres opportunités. Ce n’est que temporaire. Mais le plus important c’est de choisir, car c’est oser vivre. Seul l’avenir vous dira si c’était le bon choix. Si c’est trop difficile pour vous, peut-être qu’apprendre à dire non vous simplifierait les choses. Vous aurez dès lors moins de sollicitations, moins d’obligations et donc moins de décisions à prendre. 

Une action qui vous sera toujours utile, c’est d’essayer de vous connaître. Cela rendra une foule de situations du quotidien beaucoup plus faciles à gérer. Alors, devenez Créactrice de votre vie afin d’être une femme plus épanouie. Durant ces 6 mois d’accompagnement, vous allez apprendre à vous faire confiance et à cheminer votre bien-être. Vous suivrez plusieurs coachings (individuels et collectifs), un petit groupe de travail, des contenus vidéo exclusifs, des ateliers, une plateforme de formation, etc. Saisissez votre chance, changez votre vie.

4 thoughts on “7 Conseils Pour Prendre une Bonne Décision

  1. Super post encore
    Moi ma décision je l’ai prise suite au avis médicaux ce qui me mes pas en accord avec les objectif programme mais pour garde l’espoir c’est recule pour mieux vivre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *