Développement personnel

Conseils pour Booster la Confiance en Soi

La semaine dernière, vous avez découvert un épisode un peu spécial du podcast « Le bonheur me va si bien » pour booster la confiance en soi. Cette première partie traite de l’aspect plus général de cette thématique. Elle regroupe donc une fraction des réponses aux questions que vous pouvez vous poser sur ce sujet. J’y parle du manque de confiance en soi et de ses causes. Vous y trouverez également des conseils pour y remédier et des exercices pour la renforcer au quotidien. Comme promis, voici maintenant la seconde partie sur ce propos. Plusieurs aspects sont traités. Ainsi, l’estime de soi, le regard des autres, la zone de confort, la peur de l’échec, mais surtout, comment oser être soi y sont abordés. Encore une fois, le sujet est dense, mais essentiel, car avec de la confiance en soi, vous pouvez avancer vers une vie à l’image de vos envies. Alors, prenez les choses en main, voilà pourquoi vous êtes là, non ?

Assimiler les concepts liés à la confiance en soi

La question est revenue plusieurs fois concernant les liens assez flous entre l’estime, l’image, l’amour et la confiance en soi. Voici les explications de ces différents concepts.

La définition de ces notions

  • L’estime de soi représente la valeur que vous vous accordez. C’est votre croyance dans votre capacité à être. Ainsi, vous pouvez par exemple penser : « Je suis trop ceci. » ou « Je ne suis pas assez cela. ».
  • La confiance en soi vous place dans l’action. 
  • L’affirmation de soi, c’est la manière dont vous exprimez vos opinions. 
  • L’image de soi — ou la vision de soi — correspond à la façon dont vous vous percevez.
  • Enfin, l’amour de soi, c’est tout simplement l’affection que vous avez pour vous.

La pyramide de l’amour de soi

Il existe une hiérarchie entre ces différents concepts, pourtant indissociables les uns des autres. Imaginez-vous une pyramide. La base est constituée de l’estime de soi. Juste au-dessus, se trouve la confiance, puis l’affirmation et au sommet l’amour de soi.  L’image de soi est intégrée à l’estime de soi. Tout est lié. Ainsi, en travaillant l’une de ces facettes, vous affinez également les autres.

Pour booster la confiance en soi, vous devez investir sur vous. Les femmes qui rejoignent Créactrice le savent : cela aura des répercussions sur le haut, mais aussi sur le bas de la pyramide de l’amour de soi.

L’action que vous initiez en engageant du temps et de l’argent sur vous représente un pas de géant vers votre bien-être. En vous donnant ainsi de la valeur, vous générez une vague d’énergie positive. Vous agissez pour renforcer à la fois votre confiance et votre estime personnelles.

La faible estime de soi

Mais comment augmenter votre confiance en vous si votre estime reste modeste ? Comme vous l’avez compris avec l’image de la pyramide, chacun de ces concepts impacte les autres. Alors quel est l’intérêt d’engager toute votre énergie si de toute façon vous ne le faites pas pour vous ? Si votre considération personnelle est basse, les gestes que vous accomplissez ne sont pas à votre profit puisque vous n’avez aucune valeur à vos yeux. Cela n’est pas la peine, car vous ne le méritez pas, n’est-ce pas ? Mais la véritable question serait plutôt : est-ce que cela vaut vraiment le coup ?

Vous pouvez être dans l’action, en ayant une faible estime de vous. Votre confiance en vous-même est beaucoup plus facile à développer dans ce cas de figure, puisque vous agissez pour autrui. Par contre, ces deux notions sont tellement imbriquées l’une dans l’autre que cela devient soudain très compliqué.

Si vous arrêtiez un instant de vous sous-évaluer, vous auriez peut-être fait des choses encore plus grandes, plus inspirantes. Donc, il faut booster la confiance en soi, c’est important. Gardez toujours à l’esprit que vous le réalisez pour VOUS.

Pour aller plus loin, voici une idée de lecture intéressante : « Conseils pour une confiance en soi reboostée »

Oser être soi

Oser : ce verbe à lui seul contient la clé pour booster la confiance en soi. Pourtant, il est difficile de se retrouver face à soi-même. Vous craignez ce que vous pouvez découvrir en vous questionnant. Vous êtes inquiète des explications que vous allez recevoir en vous faisant coacher. C’est pour cette cause que travailler individuellement à votre développement personnel est possible, mais compliqué parce que vous avez peur de vous-même : toute cette culpabilité, ces peurs de décevoir, d’échouer, etc.

Ces raisons font que vous devez apprendre à apprécier d’être avec vous-même. Il est important de prendre du temps pour vous, de vous faire plaisir. Autorisez-vous à ne rien faire, et à ne penser à rien lorsque vous êtes seule face à vous-même.

Voici quelques actions d’introspection pour vous guider et avancer un pas après l’autre : 

  • listez ce qui vous fait du bien et que vous aimeriez faire, cela vous offre l’occasion de vous recentrer un peu sur vous-même ;
  • prenez rendez-vous avec vous-même afin de développer votre connaissance de vous-même ;
  • appréciez ces moments avec vous-même comme avec une amie, écoutez vos émotions, redécouvrez vos valeurs, vos besoins, etc. ;
  • remerciez-vous d’avoir pris ce temps pour vous faire plaisir.

Le plus important est de vous accepter telle que vous êtes, aussi bien votre part d’ombre que de lumière. Car l’une n’existe pas sans l’autre.

Se libérer du regard des autres

Le regard des autres représente l’un des facteurs du manque de confiance en soi. Mais faites bien la distinction entre leurs propos et ce que vous supposez qu’ils pensent. À cela s’ajoute l’interprétation que vous faites de leurs paroles, car il est plus facile de vous critiquer lorsque l’assurance vous fait défaut.

Le cercle vicieux des hypothèses

Les suppositions que vous émettez concernant les remarques d’autrui correspondent à l’effet miroir. Vous croyez que l’autre médit de vous, mais c’est simplement le schéma de vos propres convictions. Par exemple, j’imagine qu’une personne que je rencontre pense « Ah non, ce n’est pas une coach terrible. ». Cela reflète davantage mon manque d’assurance que l’opinion d’autrui, car je ne suis pas dans sa tête. Conscientiser ce mécanisme va vous permettre de prendre du recul.

La problématique se situe dans la connaissance et la compréhension que vous avez de vous : 

  • connectez-vous à vos émotions pour booster la confiance en soi, mais aussi en la vie ;
  • vous êtes du coup plus encline à vous affirmer en tenant compte de vos besoins ;
  • enfin, vous incarnez vraiment cet état d’esprit.

La connaissance de soi

Apprendre à vous connaître est la base de tout. Mais cela ne consiste pas seulement à savoir quelle variété de chocolat vous préférez. C’est bien plus profond que ça. Chaque jour, vous êtes une nouvelle femme. Vous pouvez donc vous reposer ces questions d’introspection et recevoir une réponse différente.

Afin de vous détacher du regard et du jugement des autres, il vous suffit de vous recentrer sur vous. Pour cela, apprenez à vous connaître et à vous accepter telle que vous êtes. Interrogez-vous

  • Quelles sont vos parts d’ombre et de lumière ? 
  • Quelles sont vos ressources et vos faiblesses ?
  • Qu’avez-vous de beau, de profond en vous ?
  • Qu’est-ce qui fait de vous ce que vous êtes ?
  • etc.

Comprendre la zone de confort

Quand la vie vous propose 2 choix, l’un vous fait rester dans votre zone de confort, mais sans réel bonheur. L’autre aura son lot de difficultés, mais peut vous apporter une existence plus en adéquation avec vos désirs. Alors, pourquoi ne pas franchir le cap ? Par manque de confiance en vous, bien sûr.

La puissance du cerveau reptilien

Votre cerveau reptilien freine des 4 fers, car il a gardé des mécanismes de défense innés, mais ancestraux. Clairement, c’est la peur qui le guide et bloque tout : cette inquiétude de sortir de ce qu’il connaît.

Votre tête s’occupe de 10 milliards de choses à la minute : la circulation du sang, la respiration, les indicateurs détectés par vos 5 sens à traiter, etc. Votre intelligence analyse tout, mais vous ne prêtez plus attention à ces détails depuis bien longtemps. Pourtant, cela consomme une énergie folle.

Si vous souhaitez l’extraire de sa zone de confort, votre cerveau va vous envoyer une multitude de mises en garde : « Attention, c’est dangereux, car inconnu ! ». L’être humain d’aujourd’hui écoute peu son corps. C’est le mental qui domine tout. Vous ne vous connectez plus à vos sensations, votre intuition, vos émotions, etc.

Le design humain

Le Design Humain m’a aidé à me déconditionner de ces mécanismes aussi bien en tant que femme et que coach. Voici un exemple explicite. Lors d’un accompagnement, j’ai rencontré une personne avec une autorité dite émotionnelle en Human Design. Cela signifie que pour décider, elle doit suivre ses émotions. Cette femme m’a expliqué : « Je consacre du temps à me poser des questions, puis je réfléchis à tout ça. ». Elle prend donc ses décisions avec le mental. Mais, son cerveau, lui, stoppe tout. C’est un véritable cercle vicieux, dont elle ne peut pas sortir si elle n’en prend pas conscience. Le design humain permet de se recentrer sur soi et du même coup de booster la confiance en soi.

Les peurs et les échecs

Mais comment surmonter les blocages qui vous empêchent d’avancer ? Comment dépasser cette peur de l’échec et vivre sereinement ? Ces entraves sont toujours une histoire de connaissance, de connexion et de compréhension de soi.

  • Lancez-vous des défis. Challengez-vous. Mais n’oubliez pas, comme je l’ai précisé dans la première partie de cette FAQ pour booster la confiance en soi, que les mécanismes sont puissants. Avancez un pas après l’autre, sans pour autant vous mettre en danger. De petites épreuves suffisent à vous permettre de progresser doucement, mais sûrement. 
  • Reconnectez-vous à vos émotions et à votre corps. Il vous fera comprendre si vous allez dans la bonne direction ou pas. Ainsi, soit votre énergie sera exponentielle, soit vous allez vous affaiblir. Si vous ne vous arrêtez pas à temps, cela peut se terminer par une dépression voire un burn-out.

Se valoriser pour booster la confiance en soi

Apprendre à vous valoriser est essentiel. Comme vous l’avez compris avec la pyramide de l’amour, tout est lié. En vous félicitant pour vos actions, vous prenez confiance en vous. Cela vous autorise à vous affirmer. Célébrer votre réussite vous permet de reconnaître vos dons et vos compétences. Tout cela contribue à alimenter votre confiance en vous.

Des conseils à expérimenter

Votre petite voix intérieure, qui n’est pas si petite soit dit en passant, n’est pas du plus grand secours. Voici quelques techniques qui vous aideront sûrement :

  • Raisonnez-la ou même clouez-lui le bec : « Tu es bien gentille, mais ça va, je gère. ». 
  • Donnez-lui un petit nom, personnellement je l’appelle Radio Critique. 
  • Écrivez-lui des lettres en lui expliquant qu’il n’est pas nécessaire de se montrer aussi pessimiste et que vous êtes convaincue que vous allez y arriver. 
  • Établissez ainsi un dialogue rassurant qui verbalisera vos inquiétudes. Par ce biais, exprimez clairement vos pensées, vos besoins, etc. Cela vous permettra de créer un compromis avec vous-même, sans trop vous bousculer.

Des idées à tester

C’est un peu comme dans une vie de couple. Les conciliations sont souvent nécessaires. Faites la même chose entre votre mental, votre corps et votre cœur, car l’alignement des 3 C — cœur, corps, cerveau — est indispensable. Vous allez probablement trouver la position inconfortable au début, mais au moins, vous avancerez. Vous vous prouverez par la même occasion, que vous êtes capable.

  • Les affirmations positives peuvent vous aider à renforcer votre confiance en vous, car un mindset bienveillant est essentiel pour progresser. 
  • Entraînez votre esprit à s’exprimer de manière positive. Utilisez le modèle de Brooke pour comprendre la pensée d’origine qui génère toute cette autocritique. 
  • Analysez vos croyances limitantes en trouvant des exemples contraires. 
  • Le productivity challenge est tout à fait dans cet esprit-là. C’est un très bon support pour travailler sur votre affirmation personnelle. Sur votre Bullet Journal, encouragez-vous à remplir vos objectifs. Quand vous les atteignez, offrez-vous un petit rituel de célébration.  
  • La PNL — Programmation Neuro-Linguistique — représente également un outil à tester.

Pour aller plus loin, voici une idée de lecture intéressante : « 5 clés pour booster la confiance en soi »

Aider les enfants à développer leur confiance

Avec un enfant, c’est facile, il vous suffit de passer par le jeu : challengez-le puis célébrez ensemble sa victoire. Faites toutefois attention à la survalorisation et à la surprotection qui ont un impact négatif sur l’image que votre enfant aura de lui. Vous devez le guider vers l’autonomie. Sa confiance ne doit pas dépendre du regard extérieur de ses parents ou de ses professeurs.

L’importance des émotions

Aidez-le à se connecter à ses émotions, à ses envies et à se faire confiance. Autorisez-le à exprimer ses besoins avec ses propres mots. C’est indispensable. Comme à votre habitude, soutenez-le, qu’il soit encore petit ou beaucoup plus grand, en lui faisant comprendre sa valeur. Mais c’est à lui seul de l’estimer. Expliquez-lui qu’il ne doit pas vivre à travers le regard des autres, mais pour lui.

L’utilité de l’échec

Ce qui est également important pour booster la confiance en soi de votre enfant, c’est de relativiser. Les succès mais aussi les échecs rythment la vie. Les premières déceptions sont les plus dures à vivre, car la confiance en soi peut commencer à s’effriter. Leur répétition va la diminuer, etc.

Dédramatisez ses déconvenues en les transformant en apprentissage. Lorsqu’il a amorcé ses premiers pas, il est tombé un nombre incalculable de fois. Cela ne l’a pas arrêté. C’est la même chose en grandissant. Aidez-le à relativiser, à tirer des leçons de ses essais afin d’avancer sereinement dans la vie.

C’est compliqué d’être parents. Les erreurs sont monnaie courante. Souvent, vous croyez bien faire en le protégeant. Laissez-le, dans la mesure du possible, vivre ses propres expériences. Faites de votre mieux et ça sera déjà très bien.

Un petit pas de plus pour booster la confiance en soi

J’espère que le principe de cet épisode pour booster la confiance en soi vous aura plu. N’hésitez pas à venir me le dire en commentaire. Si vous voulez participer au prochain questionnaire sur un sujet qui vous tient à cœur et obtenir des réponses à vos interrogations, inscrivez-vous à la newsletter.

Pour travailler en détail cette problématique de la confiance en soi, j’ai créé un programme d’autocoaching puissant pour approfondir tous ces aspects et booster la confiance en soi. Cette formation repose sur les 4 piliers dont je vous ai parlé : 

  • la prise de conscience
  • le recentrage
  • l’action
  • et l’affirmation de soi.

Vous avancez un pas après l’autre afin de booster votre confiance. Mon objectif à travers ces paliers consiste à vous permettre de progresser plus sereinement. Il est important pour vous de savoir que vous vous trouvez au bon endroit, à la bonne place, avec les bonnes personnes. Ma Cohérence, c’est cet équilibre, c’est la liberté à atteindre. Vous représentez votre propre cohérence. Si je l’ai fait, là, vous pouvez le réaliser aussi. C’est possible. Vous en avez le droit au bonheur, le droit d’avancer vers ce qui vous tient à cœur. Vous le méritez autant que quiconque.

Vous êtes peut-être mère de famille. Vous exercez peut-être un métier prenant. Vous n’avez peut-être pas de moyens financiers énormes. Peu importe votre situation, vous avez le droit d’être 100 % heureuse. Ce qui vous manque, c’est cette petite étincelle pour commencer. C’est à vous d’aller la chercher, de l’allumer, et de la faire briller. Croyez en vous, vous déplacerez des montagnes.

Formation programme confiance en soi

1 thought on “Conseils pour Booster la Confiance en Soi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *